C’est
au cœur de Bordeaux, précisément en plein milieu du cours Alsace
Lorraine, que s’est installée Audrey Rigal. Le 15 octobre dernier,
la ville a vu apparaître sa boutique entièrement dédiée aux
femmes rondes, sublimant les tailles 42 et plus.
Je
suis allée à la rencontre de cette nouvelle venue, aussi convaincue
par son concept « pour
des femmes pulpeuses et heureuses »

que vous le serez dans quelques lignes. L’objectif est de faire
entendre aux rondes que leurs formes sont la plus belle des
expressions féminines.

GavéBon :
Bonjour Audrey, parlez-nous un peu de votre boutique.
 
Audrey
Rigal
 :
Il s’agit d’une boutique destinée en premier lieu aux femmes de
la taille 42 à 50. En fait, j’aimerais faire bousculer les
mentalités ; faire admettre à ces femmes ainsi qu’à tous
qu’elles n’ont rien à envier aux plus minces.
 
 
 
 
 
GB :
Comment avez-vous eu l’idée de créer une boutique spécialisée
pour femmes rondes ?


 
A.R :
La mode était une passion mais une passion modérée. Après avoir
travaillé des années dans la finance, j’avais envie d’autre
chose : pourquoi ne pas ouvrir une boutique ? J’ai
réalisé quelques études de marché pour déterminer le besoin en
matière de mode. Dans un premier temps, j’ai songé à la mode
pour enfants et puis, je me suis vite rendue compte qu’en matière
de vêtements grande taille, la demande était largement supérieure
à l’offre.
GB :
Comment choisissez-vous les pièces proposées du Comptoir des déesses
?
 
A.R :
Je travaille avec 5 marques d’horizons différents :

Emmy design : marque suédoise aux allures follement rétro
(pantalon taille haute, jupe crayon, etc.) 

Rouge baiser : marque roumaine, destinée aux working-girls. Les
coupes sont très travaillées.

Carmakoma : marque danoise bien connue des modeuses adeptes des
achats sur Internet. Leur style se veut rock (pièces noires,
satinées, etc.)

Yoek : marque néerlandaise, qui s’adresse aux femmes plus
mûres, plus matures. Il s’agit d’un style plus classique.

Kitana : marque italienne et donc naturellement douée pour
mettre en avant les formes féminines.
Je
propose également des accessoires : sacs réversibles,
pochettes, bijoux provenant des créateurs et créatrices
respectives, Virginie Debaire pour « Sacré accessoires »,
Isabel Marin pour « Madame fait des sacs » et Lou Oten.
 
 
 
(Ndlr :
j’ai eu un véritable coup de cœur pour les pochettes Isabel
Marin, fabriquées à partir de vieilles vestes en cuir recyclées.
En plus d’être écolo, elles sont finement dessinées.)
 
GB
: Rentrons
un peu dans le vif du sujet : quelle est votre gamme de prix ?
 
A.R :
Il est assez difficile de l’établir. Disons que le prix moyen est
de 90€. Ma pièce la plus chère est un manteau 100% laine à 340€.
 
GB
: Quels
conseils pouvez-vous donner à ces femmes ?
 
A.R :
De laisser aller leur côté féminin. Une femme est sensée avoir
des formes. Et quand on sait que 59% des Françaises font une taille
entre 42 et 56, il y a de quoi remettre en question certains critères
de beauté. D’autant plus que ce n’est pas la taille qui rend une
femme belle ou non mais plutôt la manière dont elle met en avant
ses atouts.
 
 
 
G.B :
Et en matière de mode ?
 
A.R :
Pour les grandes rondes, je conseille le pantalon taille haute ou la
jupe crayon pour sublimer les hanches. Pour les plus petites, je
privilégie la robe ou la jupe qui est le vêtement féminin par
excellence à mon sens. Mais quoi qu’il en soit, il faut choisir
des pièces dans lesquelles on se sent vraiment bien. Il est inutile
de jouer au robot, en suivant à la lettre les dernières tendances :
il faut être imaginatif ! 
 
Je
vous invite donc à rapidement découvrir l’univers d’Audrey
Rigal.
Rondes,
vous apprendrez à mettre en valeur ce qu’il y a de plus féminin
en vous, avec des pièces joliment coupées.
Les
autres, n’hésitez pas non plus à vous y rendre : vous
trouverez parmi les différentes collections, de quoi rehausser votre
garde-robe. Optez pour une tunique quelques tailles au-dessus de la
vôtre et stylisez-la avec une ceinture. Celle que propose Audrey
peut-être ? En cuir et d’une longueur presque insolente, cet
accessoire de qualité a déjà trouvé sa place dans ma garde-robe !
En
fait, vous êtes toutes les bienvenues au Comptoir des déesses !
Un
grand merci à Audrey Rigal pour sa gentillesse et son accueil.http://comptoirdesdeesses.blogspot.com/

Interview et photos : Fanny  
Illustration : Ludivine
(Visited 625 times, 1 visits today)

7 Commentaires

  1. AnnaPoubelle 14 novembre 2011 at 3:13

    Ahh ben mes rondeurs zé moi-même allons y faire un tour dans le futur alors, merci!

    Répondre
  2. Kaellie 14 novembre 2011 at 3:51

    Moi et mes rondeurs aussi tiens !

    Répondre
  3. Bérangère 14 novembre 2011 at 4:07

    idem !! Moi aussi, j'irai faire un tour après ma grossesse si je retrouve pas ma taille 40, et même si je la retrouve d'ailleurs 🙂
    En + suis tout à fait d'accord avec Audrey, perso, je suis plutôt ronde mais toujours en robe et en talons. La féminité n'est pas une question de taille 🙂

    Répondre
  4. margaux33 14 novembre 2011 at 5:08

    j'ai vu l'article dans le journal sud-ouest il faudra que j'aille y faire un tour .bises

    Répondre
  5. Sylvie, enfin moi 14 novembre 2011 at 9:23

    Bravo Fanny, je note l'adresse, j'ai souvent des demandes, je sais maintenant ou aller…
    Merci les fille
    Bises
    Sylvie

    Répondre
  6. Hotesses Lyon 19 mars 2012 at 6:11

    Je cherchais à me faire une opinion personnelle positive sur le sujet. Votre billet m'a permis de faire un pas en avant vers la bonne direction.Merci beaucoup!
    Agence d’hotesses Lyon

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *